Blog à part...

Par Rudy Reichstadt

Recherche



Les derniers articles parus sur Conspiracy Watch
le 30/03/2017

Les théories du complot réconfortent les perdants

Par Gérald Bronner LU SUR LE WEB : Le conspirationnisme tend à séduire ceux qui ressentent une...

le 29/03/2017

Tombes juives endommagées à Pantin : quand un accident tourne au "délire digital"

Par Anaïs Condomines & Mahaut de Butler LU SUR LE WEB : Sur les réseaux sociaux est relayée une...

le 27/03/2017

François Bayrou : « la théorie du complot est un enfermement »

Interviewé par Frédéric Haziza sur Radio J dimanche 26 mars 2017, François Bayrou est revenu sur...

le 27/03/2017

Nicolas Dupont-Aignan soutient le Pr. Joyeux dans sa croisade anti-vaccins

Le candidat de Debout la France était ce matin l'invité de Patrick Cohen dans la matinale de France...

le 26/03/2017

Alex Jones présente ses excuses pour avoir alimenté la rumeur du "Pizzagate"

On ne présente plus Alex Jones, peut-être le conspirationniste américain le plus célèbre au monde....

le 26/03/2017

Le vieux mythe de la base nazie secrète en Antarctique refuse de mourir

Par Grégor Brandy LU SUR LE WEB : Dix ans après son débunking dans un article scientifique, il...

le 23/03/2017

Thomas Legrand à propos de la ligne de défense complotiste de François Fillon

« En privé, ils ne sont pas nombreux les responsables LR à croire à cette théorie à douze bandes »,...

le 22/03/2017

François Fillon tient la preuve éclatante de la "machination" organisée contre lui par les socialistes

Par Julien Chabrout LU SUR LE WEB : Les révélations continuent sur François Fillon. Selon Le Canard...

le 22/03/2017

Le féminisme ? Un "complot sioniste" d'après le guide suprême iranien

Dimanche 19 mars 2017, à Téhéran, l'ayatollah Khamenei a prononcé un discours à l'occasion de...

le 22/03/2017

"Zeitgeist" : quand Netflix diffuse le complotisme

Par Thomas Mahler LU SUR LE WEB : Ce documentaire assure que Jésus est un plagiat d'Horus, que le...

le 21/03/2017

Non, l’argent liquide ne va pas "disparaître en 2018"

Par Adrien Sénécat LU SUR LE WEB : Des sites conspirationnistes ont fait circuler, ces dernières...

le 21/03/2017

Shaquille O’Neal : « C’est vrai, la terre est plate »

Interrogé sur ce qu'il pensait des convictions platistes du basketteur Kyrie Irving, Shaquille...

le 20/03/2017

Non, Robert Schuman et Jean Monnet n’étaient pas des agents de la CIA !

Par La rédaction d’Historia Dimanche 12 mars, sur TF1 au JT de 20h, le journaliste Gilles Bouleau a...

le 20/03/2017

Développer la pensée critique pour lutter contre les tentations démagogiques

Par Gérald Bronner Les plus jeunes s’informent essentiellement sur Internet qui véhicule toute...

le 18/03/2017

Pour Tariq Ramadan, c'est l’Etat qui "entretient" l’insécurité

Dans une vidéo de 5 minutes postée sur son compte Facebook le 13 mars dernier au sujet de la Marche...

Controverse

Conflit chaotique, génocide ambigu, crise politique et humanitaire, le Darfour est un sujet grave, qui ne se prête pas facilement aux lectures manichéennes. Tandis que les french doctors se déchirent, en France, sur la manière d’appréhender la situation et sur les mesures à mettre en œuvre pour sauvegarder les populations civiles, le gouvernement de Khartoum continue ses exactions.


ProChoix n° 40

La généalogie du « conflit » du Darfour est relativement bien connue. En février 2003, au sortir d'une guerre civile de vingt ans ayant causé près de deux millions de morts au Sud-Soudan, une rébellion éclate au Darfour, cette province de l'Ouest du pays longtemps abandonnée à sa pauvreté extrême et revendiquant un partage plus équitable des revenus pétroliers soudanais. Pour étouffer le soulèvement, le régime d'Omar El-Béchir choisit alors délibérément d'armer des milices « arabes », déclenchant ainsi une impitoyable guerre de massacres et de pillages contre une population paysanne se définissant elle-même comme « négro-africaine ». Cette campagne « contre-insurrectionnelle », qui s'est étalée de mars 2003 à décembre 2004, s'est accompagnée d'une véritable purification ethnique occasionnant le meurtre de dizaines de milliers de civils (entre 30 000 et 70 000) appartenant à des tribus africaines noires et accusées, à ce titre, de soutenir la rébellion. La crise humanitaire qui s'en est suivie a semble-t-il causé quatre fois plus de victimes. En tout, on estime entre 200 000 et 400 000 le nombre de civils qui ont péri au cours de ces années [1] et à environ 2 millions le nombre de villageois chassés de leurs terres et entassés dans des camps de déplacés au Darfour ou au Tchad voisin. [...]



La suite dans la revue ProChoix, n° 40, été 2007.



...ou en téléchargement PDF ici.


Rudy Reichstadt
Rédigé par Rudy Reichstadt le Jeudi 28 Juin 2007 à 17:07